dans Feed

De cette nouvelle génération de peintres qui s’adonnent à la figuration réaliste pour cerner la fragilité contemporaine, Armel Jullien serait le rat des champs d’un Thomas Lévy Lasne. Une peinture salvatrice qui s’attarde sur les détails, sur les instants du quotidien, et qui ralentit le temps pour en extraire l’extraordinaire banalité.

Raymond Depardon, a sillonné les terres de Corrèze et de Haute-Loire pour figer le silence de ses plateaux, la rigueur de ses paysages et les rides de son monde rural sur la pellicule, jusqu’à l’apogée de son triptyque documentaire  Profil Paysans – La vie moderne en 2008. Armel Jullien foule les mêmes contrées pour en saisir les décors mais surtout les hommes, et en livrer une paradoxale modernité sur la toile.

Le peintre Ussellois Armel Jullien présente sa nouvelle exposition personnelle à la Mapraa de Lyon du 5 au 22 Avril.

 

Les quatre éléments

 

Veaueau

 

Veaufeu

 

Cerceau

 


Chefumée

 

Plus d’informations : 

Du 5 au 22 avril 2017 à la MAPRAA à Lyon.
7-9 rue Paul Chenavard
69001 Lyon
Ouvert au public mardi et samedi de 14h30 à 18h30
mercredi – jeudi – vendredi de 10h à 12h30
et de 14h30 à 18h30, sauf dimanche et lundi
à lire également

Tapez votre recherche et appuyez sur Entrée